Besoin d'un interprète ? PlusLingua vous offre la meilleure solution...

Au bénéfice des certifications ISO 9001:2008 et 17100, nous vous offrons des traductions de qualité...

De la traduction de textes destinés à des applications audiovisuelles à la transcription...

  • Le texte d'origine peut être importé dans un système de mémoire de traduction dans pratiquement tous les formats. Voici les différentes étapes du processus d'importation :
    • La langue source et la (les) langue(s) cible(s) sont définies.
    • Le contenu pertinent pour la traduction apparaît comme éditable, tandis que les informations relatives au format ou à la structure du fichier sont présentées comme non éditables (balises).
    • Le texte éditable est ensuite divisé en segments ou unités de sens (il s'agit, la plupart du temps, de phrases, de puces ou de cellules de tableaux).
  • Le traducteur traduit le texte segment par segment.
  • À la fin du travail, chaque segment source correspond à un segment cible, qui, dans l'idéal, peut aussi être réutilisé indépendamment du contexte.
  • Chaque paire de segments est enregistrée dans la base de données, c'est-à-dire dans la mémoire de traduction.
  • À la fin de la traduction, le texte traduit est exporté.
  • On obtient alors un document identique au document d'origine du point de vue du format et de la structure, mais avec un contenu dans la langue cible souhaitée.
  • Pour chaque nouvelle traduction, toutes les paires de segments mémorisées dans la combinaison linguistique correspondante peuvent être utilisées en guise de référence et sont affichées automatiquement par le système en cas de concordance parfaite ou partielle avec les nouveaux segments à traduire.