Besoin d'un interprète ? PlusLingua vous offre la meilleure solution...

Au bénéfice des certifications ISO 9001:2008 et 17100, nous vous offrons des traductions de qualité...

De la traduction de textes destinés à des applications audiovisuelles à la transcription...

  • L'utilisation d'un document source au format PDF comporte quelques restrictions, car un tel fichier n'est pas directement éditable.
  • Les systèmes de mémoire de traduction ne conviennent pas aux textes très publicitaires. En effet, la segmentation empêche le traducteur de s'éloigner du texte d'origine (chaque segment du texte source requiert un équivalent dans le texte cible, ce qui gêne la créativité).
  • Les textes d'origine dont la mise en page a été effectuée manuellement, c'est-à-dire sans recours aux styles, contiennent souvent des éléments qui rendent difficile l'établissement d'une mémoire de traduction de qualité. Il faut tout particulièrement éviter les retours à la ligne intempestifs qui fractionnent les segments, sinon les parties de texte séparées par le retour à la ligne – et non pas l'unité de sens complète – seront chacune enregistrées comme un segment à part entière dans la mémoire. La traduction n'est donc plus réutilisable. De même, il convient de faire preuve de prudence lors de l'emploi de tabulateurs. Par exemple, les tableaux devraient, dans la mesure du possible, être créés à l'aide de la fonction « Tableau », et non pas au moyen de tabulateurs.